Une initiative de l’AGAME (L’Association des gens d’affaires du Mile-End) et de ses membres qui ont comme mission d’encourager l’économie locale, l’esprit communautaire et l’évolution positive de notre quartier.


Dev par Barkas. Design par Wedge. Direction Créative par Sarah Di Domenico.

Voici
Hand Sewn Heads

Dans la vie, Ian Langohr crée des têtes de mascottes géantes, folles et irréelles. Mais pourquoi fait-il ça ?

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

#hsh13#hsh4#hsh5Salut Ian !
Comment quelqu’un se retrouve-t-il à fabriquer des têtes géantes ?

J’ai étudié la sculpture à l’OCAD (Ontario College of Art & Design) et je me suis d’abord dirigé vers la fabrication en bois et en métal. Dans le cours de bois, nous avions des excédents avec lesquels, la plupart du temps, je faisais des petites têtes de monstres et des personnages. Un de mes amis a commencé à travailler dans un magasin de mascottes et ils cherchaient à embaucher. À la base, le job était de créer des têtes humaines et animales en mousse. J’ai fait ça pendant un an et demi, tout juste après être sorti de l’école.

C’était difficile de survivre à Toronto. J’ai rencontré une femme et j’ai emménagé avec elle à Montréal. À partir de là, je me suis lancé en tant que travailleur autonome. Ma première grosse tête a été un masque de squelette que j’ai fait pour le fun à l’Halloween. Je commençais à en faire de plus en plus et à être reconnu pour ça, et puis graduellement je me suis retrouvé avec des commandes d’artistes et de musiciens.

« Je m’ennuyais à faire des têtes de mascottes habituelles et j’ai pensé que je pouvais les rendre plus interactives. »

Qu’est-ce que tu fais maintenant ?

J’essaye de me construire un portfolio de sculptures interactives. Des puzzles de mascottes. Dans le style et la tradition des mascottes, mais avec une sensation plus surréaliste. Le velcro m’est apparu comme une composante permettant de rassembler les choses. Les participants peuvent les voir comme un jeu ou comme un costume géant de mascotte. Elles ressemblent aussi à des jouets géants surréalistes.#hsh6#hsh7

Présente-nous trois de tes têtes.

Celle-ci, je l’appelle Face-à-face parce qu’elle a deux faces. Elle s’inspire de la tête de M. Patate. Tu peux personnaliser les faces en utilisant une variété d’éléments interchangeables.

Chat est un costume que j’ai fait pour le porter à la Marche des zombies sur la Place des Arts. C’est inspiré de mon ancien chat, mais « zombifié » : le cerveau dégouline à l’arrière et il lui manque un œil. J’aime l’esthétique dans le genre morbide-mignon.

C’est un autoportrait avec un impact de balle dans la tête et une explosion de couleurs. J’ai canalisé un moment de déprime en le tournant en quelque chose de créatif.#hsh8#hsh111#hsh9#hsh2

Quelle est l’une de tes œuvres commandées préférées ?

Le travail que j’ai fait avec Laurence Baz Morais pour le spectacle de Klô Pelgag est l’une de mes favorites. Ils lancent des idées de concepts amusants et visuellement spectaculaires. Nous avons fait une tête de mascotte de Beethoven et une de Michael Jordan pour une vidéo de musique, puis une de Klô elle-même, pour un de ses concerts, ainsi que des costumes de fruits géants pour ses musiciens.

L’année dernière, nous avons créé un jeu interactif avec 60 objets faits de velcro. Elle et ses musiciens portaient des costumes en velcro et ils collaient les objets pendant qu’ils jouaient. Il y avait une pizza, un joystick, une fusée, la tête de Gucci Mane, etc.

À part les têtes géantes, as-tu d’autres obsessions ?

J’adore jouer de la batterie. Je suis constamment en train de taper sur quelque chose, probablement au grand désarroi des gens. Ça me garde sain et c’est une des rares activités physiques que je fais.

Qui et où regardes-tu pour t’inspirer ?

Vraiment partout. Je suis beaucoup d’artistes et de blogues d’art sur les réseaux sociaux. Certains de mes artistes locaux préférés sont En Masse et Waxhead, leur design de personnages peut être fou. Hi Fructose et le magazine Juxtapoz ont l’habitude de présenter des artistes influents. Adult Swim Cartoons montre des personnages amusants et colorés. J’ai particulièrement été intéressé par Rick et Morty dernièrement. Les documentaires sur la nature. Les créatures des fonds marins. Les films d’horreur et de science-fiction.

Quels sont tes lieux favoris dans le Mile-End ?

Ta Chido. Le propriétaire est un ami et c’est un collectionneur de jouets passionné, le restaurant est rempli de ça. J’avais tous mes masques en vitrine ici et ils sont tous revenus en sentant le taco. Ce qui n’est pas une mauvaise chose ! Son resto est tellement inspirant et ils ont les meilleurs mole et micheladas. 

Évidemment le Bagel St-Viateur (s’ils ont besoin d’une mascotte de bagel géant, qu’ils ne cherchent pas plus loin !) Peut-être que ce n’est pas très excitant, mais je passe beaucoup de temps au Supermarché PA. Kem Coba et Chez Guillaume sont parfaits pour satisfaire une envie gourmande. Monastiraki est cool aussi. Un mix de bizarreries, une galerie et une boutique.

Je passe beaucoup de temps au parc Lhasa où Van Horne commence à tourner et se divise dans le viaduc. Ma copine, mon enfant et moi y jouons beaucoup. C’est le substitut d’une arrière-cour.

Quelle est ta relation avec la communauté créative du Mile-End ?

C’est arrivé en quelque sorte par accident. Ma copine actuelle et moi avons emménagé dans le quartier, dans l’appartement de son père quand il en est parti. J’ai trouvé un studio pas très loin de là sur l’avenue De Gaspé. C’est une sorte de hub créatif dans ce coin-là, sur Casgrain et De Gaspé juste au sud de St-Viateur. Certains des directeurs et des maisons de production avec lesquels je travaille sont basés ici. J’ai aussi fait des évènements avec RuePublique et Articule. Ce dernier a fait un événement appelé Rotation ! Rotation ! qui tenait une vente de garage dans la galerie et des activités dans les ruelles.

À quoi ressemblerait une mascotte pour le Mile-End ?

Si je faisais une création inspirée du Mile-End ? Oh wow… c’est une bonne question. Peut-être un collage 3D des éléments marquants du quartier : la tour d’eau de Van Horne, un bagel (représentant St-Viateur et Fairmount pour être juste), une cage d’oiseau de Dragon Flowers, le magasin de la fleuriste Tammy, la synagogue de St-Viateur, etc. Peut-être faire une sculpture interactive de ces choses. Ce serait intéressant de créer une activité et de voir ce qui définit le quartier.

#hsh3

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Adresses favorites

Adaptation par Caro Desmartin
Révision par Laurence Perras
Photographie par Wedge
Illustration par Mathieu Dionne